Les plus belles plages du golfe d’Orosei

Cala Sisine - Sardegna

Guide des plus belles plages du golfe d’Orosei

S’ouvrant comme une demi-lune sur la Sardaigne orientale, le golfe d’Orosei est certainement l’un des territoires les plus préservés et sauvages de l’île. Des falaises imposantes, des grottes qui s’ouvrent sur la mer, des rochers aux formes étranges, une nature sauvage, ce sont là tous les éléments qui ont aidé à préserver ce véritable paradis.
Délimité au nord par la commune d’Orosei et au sud par Capo Monte Santu, le golfe d’Orosei offre également des plages qui sont parmi les plus belles du monde. Les plages du golfe d’Orosei sont nombreuses : depuis celle de Bidderosa jusqu’à celle de Cala Fuili, elles sont toutes facilement accessibles en voiture.

Tandis qu’à partir de Cala Luna on peut emprunter l’un des nombreux bateaux qui partent de La Caletta di Siniscola, d’Orosei, de Cala Gonone ou de Santa Maria Navarrese.
Pour les aventuriers, ces dernières sont également accessibles par voie terrestre, via des parcours à pied qui peuvent varier de 2 à 5 heures de marche.

Mais voici les plus belles plages du golfe d’Orosei :

Plages du golfe d’Orosei accessibles en voiture

Plage de Bidderosa

La plage de Bidderosa est une oasis protégée de 800 hectares avec cinq magnifiques petites criques.
Le parc est géré par l’Ente Foreste della Sardegna (Office des forêts de Sardaigne), qui s’implique beaucoup dans la préservation de ce coin de l’île, avec l’adoption d’une gestion contrôlée.
L’accès est en effet autorisé à 140 voitures et 30 motos maximum (illimité pour les piétons et les vélos), avec le paiement d’un ticket.

Plage de Su Barone

Avec ses 3 km de long, la plage de Su Barone est l’une des plus grandes de la Sardaigne et est
située plus au sud par rapport à la Marina d’Orosei. Mer et fonds marins propres et cristallins, elle est parfaite pour ceux qui aiment la nature et le calme, avec toutes les commodités. En effet, vous pourrez profiter d’un parking et d’autres services.

Plage d’Osalla

La plage d’Osalla se trouve un peu plus au sud de Su Barone. Là aussi, on retrouve le sable fin et clair qui caractérise ce coin de la côte orientale de la Sardaigne.
Cala Osalla, qui fait partie de la commune de Dorgali, fait presque 5 km de long et se distingue par sa mer cristalline. Vous pourrez également profiter d’un parking, de services et d’une belle pinède.

Plage de Sa Curcurica

La plage de Sa Curcurica aussi mérite sa place dans le classement des plus belles plages d’Orosei. C’est probablement la plage la plus adaptée pour les jeunes enfants en raison de ses eaux peu profondes.
Derrière la plage s’étend une pinède touffue ainsi que l’étang homonyme, que l’on peut visiter sur des canoés à louer sur place.

Cala Fuili

C’est la dernière plage accessible en voiture depuis Cala Gonone, la route s’interrompt là où commence la descente à pied vers la plage. Très petite, elle vaut tout de même le détour : encastrée entre deux promontoires, elle se distingue par son fond de galets clairs, mélangés à du sable d’un blanc éclatant. En descendant l’escalier qui mène à la plage, vous serez immédiatement frappé par ses eaux turquoise. Cala Fuili est également connue des amateurs d’escalade pour ses parois à pic sur la mer.

 

Plages du golfe d’Orosei accessibles par la mer ou par des parcours de randonnée

Cala Luna

Cala Luna est la plage la plus célèbre du coin, mais aussi l’une des plus spectaculaires.
Immortalisée dans de nombreux films, parmi lesquels Vers un destin insolite, sur les flots bleus de l’été, de Lina Wertmüller, Cala Luna offre une mer sans pareille et une nature triomphante, avec son large banc de sable entouré par un étang et, plus loin, par un bois de lauriers roses. Avec aussi ses fameuses grottes qui donnent sur la mer.

Cala Biriola

Cala Biriola se trouve juste après la Grotta del Fico. Un mélange de reflets bleus, cobalt, turquoise et de rochers sculpturaux comme la fascinante arche à fleur d’eau, qui complète ce cadre unique. Au nord se trouve un promontoire où surgit l’homonyme forêt de Biriola.

Cala Mariolu

Plusieurs fois sacrée plus belle plage d’Italie, Cala Mariolu est également appelée Ispuligidenie, qui signifie dans le dialecte local “puces de neige”, en raison des petits galets blancs caractéristiques de cette baie féérique. Eaux turquoise, énormes massifs blancs qui émergent de l’eau, fonds marins regorgeant de poissons, Cala Mariolu est assurément l’un des derniers paradis terrestres.

Cala Goloritzè

Cala Goloritzè est une petite crique de la côte calcaire du golfe d’Orosei. Elle est caractérisée par l’imposante flèche de 147 mètres de Punta Caroddi, très appréciée des free climbers, et par son arche de pierre.


 

Partager sur sociale